Quelle valeur retenir pour la déclaration de vos biens ?

Dans votre propre intérêt, vos déclarations que vous indiquez dans votre contrat doivent être exactes

Ainsi, faites très attention au montant de la valeur des biens déclarés dans votre habitation car il va conditionner tant le montant de votre cotisation d’assurance que le montant de votre remboursement en cas de sinistre (incendie, vol...). 

Il existe trois modalités pour le calcul du remboursement des bâtiments et des biens mobiliers : 

- la valeur à neuf totale, 

- la valeur à neuf avec déduction de la vétusté, 

- la valeur d’expert. 

La méthode retenue est indiquée dans votre contrat assurance habitation ( exemple : valeur de reconstruction à neuf pour les bâtiments selon les dispositions figurant dans les conditions générales). C’est également dans ces dernières que sont précisées les modalités de prise en charge de la vétusté de votre bien, c’est à dire le pourcentage de dépréciation résultant de son usage ou de son ancienneté. 

Certains contrats garantissent la reconstruction intégrale de votre habitation, ce qui exclut la prise en compte de la vétusté. La solution de recourir à l’expert de l’assurance est accompagnée par la possibilité de recourir à un expert choisi par vos soins en cas de désaccord sur le montant de l’indemnité. 

Autre point à regarder avec attention : les objets de valeur ( bijoux, bagues, objets en métal précieux....). Ils ne sont pas couverts par votre contrat. Si vous en possédez, vous pouvez souscrire à une assurance spécifique par exemple.