Tout savoir sur l’assurance habitation connectée

Publié par Julien le 2 septembre 2015 dans Actualité

Dans une conjoncture marquée par le développement exponentiel de l’internet des objets, les assureurs rivalisent d’ingéniosité pour intégrer les dernières innovations technologiques à leurs offres commerciales. Ce phénomène devrait continuer à prendre de l’ampleur en matière d’assurance habitation, autour des objets connectés.

 

Les objets connectés ?

Un détecteur de fuméeLa généralisation des objets connectés et les progrès réalisés par le Big Data sont synonymes de révolution pour le secteur de l’assurance. L’assurance auto a ouvert la voie, avec les solutions pay-as-you go, ou encore les contrats négociés en fonction du comportement de l’assuré au volant et de son style de conduite. En matière d’assurance santé, les problématiques relatives au respect de la vie privée ont certes ralenti le processus, sans pour autant y mettre un terme. Reste l’assurance habitation, qui commence à investir ce champ prometteur. Le concept ? Utiliser les objets connectés dont dispose le client pour personnaliser le contrat d’assurance habitation, en limitant au maximum les risques de sinistre.

 

Assurance habitation connectée Axa

En France, ce nouveau paradigme vient tout juste de prendre forme. Fin juillet 2015, Axa, leader mondial de l’assurance, a en effet annoncé le lancement à titre expérimental de sa première assurance habitation connectée à l’automne 2015. Au programme : un service d’assistance et de prévention  associé à différents objets connectés, parmi lesquels détecteurs de fumée, caméras, ampoules intelligentes, etc. Cette proposition de valeur traduit une évolution du métier d’assureur habitation à l’ère numérique : Axa entend bien assumer un rôle de prévention des sinistres, en déployant une assistance à 360° grâce à son application mobile Mon Axa.

 

Application mobile

En pratique, l’assurance habitation connectée s’articule autour d’une application mobile, permettant à l’utilisation de pouvoir contrôler en quelques clics l’état de son logement : température, détection d’éventuelles intrusions, etc. A titre d’exemple, lorsqu’un début d’incendie ou une intrusion seront détectés par des objets connectés, une simple notification permettra à l’assuré d’accéder aux caméras installées à son domicile. De quoi réagir le plus rapidement possible, en contactant ses voisins, les services de secours, voire même les équipes d’assistance de son assurance habitation.

 

Axa : la phase-test

Dans les faits, Axa devrait lancer la phase-test de ces nouveaux services pendant 6 mois à compter d’octobre 2015, auprès de 2000 assurés dans le cadre des offres multirisque habitation déjà existantes. En fonction des résultats de cette expérimentation et des pratiques des assurés volontaires, l’assureur pourra envisager de nouveaux contrats d’assurance intégrant une baisse de primes. D’après la directrice adjointe particuliers et professionnels d’Axa, Amélie Oudéa-Castera, l’objectif de l’application ne réside pas dans l’accumulation de données sur les assurés, mais bien dans la mise à disposition de services 2.0. A noter que dans un souci de modularité, les services d’assistance dans le cadre de l’assurance habitation connectée peuvent être souscrits pour une année comme pour un weekend d’absence, ou une semaine de vacances.

 

En attendant l’arrivée sur le marché de cette offre d’assurance habitation connectée multirisques, n’hésitez pas à comparer les différents contrats en ligne pour trouver le plus adapté à vos besoins.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>