Comment bien assurer votre location saisonnière ?

Publié par Julien le 15 juillet 2015 dans Conseils

Comme bon nombre de Français, vous passez vos vacances d’été dans une location saisonnière ? En règle générale, cette location temporaire est couverte par la garantie villégiature de votre contrat d’assurance habitation ou par son extension. Cependant, si vous souhaitez bénéficier d’une couverture optimale englobant l’annulation du séjour,  les risques de publicité mensongère ainsi que vos bagages, pensez à l’assurance location saisonnière.

 

Assurance location saisonnière : quésako ?

Le jardin d'une location saisonnièreLes vacances sont, et doivent rester, l’occasion de vous reposer, d’évacuer le stress de l’année et de recharger vos batteries en prévision de celle qui arrive. Seul, entre amis ou en famille, une location saisonnière constitue ainsi une alternative agréable au camping ou à l’hôtel, pour vous sentir comme chez vous sans les tracas du quotidien. Toutefois, une location saisonnière peut réserver certaines mauvaises surprises : logement non-conforme à l’annonce, annulation du séjour sans préavis, perte des bagages sur le trajet, etc. D’où l’intérêt de bien comprendre le fonctionnement de l’assurance habitation appliquée à la location saisonnière. Lorsque vous louer un logement pour les vacances, il peut être couvert : à titre gracieux par l’assurance multirisque habitation de votre résidence principale, si celle-ci inclue une garantie villégiature, soit de façon payante par une extension temporaire.

 

Assurance habitation ou assurance location saisonnière ?

Même lorsque votre assurance multirisque habitation couvre la location d’un bien immobilier pour quelques semaines, interrogez-vous sur l’étendue de votre protection. En effet, cette garantie villégiature couvre généralement votre responsabilité civile contre le vol, le bris de glace, les dégâts des eaux, mais s’avère pour autant insuffisante pour les imprévus qui ne manquent pas de surgir lors de vos vacances. Dans ces conditions, opter pour une assurance location saisonnière peut vous éviter bien des soucis. A mi-chemin entre l’assurance habitation et l’assurance annulation voyage, l’assurance location saisonnière vous protège contre :

- Les mauvaises surprises : transaction frauduleuse, non-conformité du bien loué à la publicité, etc.

- Les dommages matériels et immatériels causés à votre lieu de villégiature, à travers sa clause de responsabilité civile ;

- Le vol, la perte et le retard de livraison de vos bagages, sans oublier la perte de vos documents d’identité (prise en charge des frais de reconfection) ;

- Les frais d’interruption de séjour engagés en cas de rapatriement ;

- L’annulation de votre séjour pour toute cause jugée légitime (décès d’un proche, accident, maladie, etc.)

 

Autant de garanties « anti mauvaises surprises » que vous regretterez de n’avoir pas souscrites si un problème venait à troubler la quiétude de vos vacances.

 

Quelles conditions ?

L’assurance de location saisonnière ne s’applique qu’à des locations de loisirs, pour une durée inférieure ou égale à 90 jours. Notez bien que la garantie annulation est effective jusqu’au jour d’arrivée dans la location, tandis que les autres garanties couvrent uniquement la durée du séjour dans votre lieu de villégiature. Autres détails à prendre en considération : l’étendue de la couverture géographique, ou le nombre de personnes assurées dans votre location saisonnière.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>