Comment bien assurer votre piscine pour l’été ?

Publié par Julien le 29 juin 2015 dans Conseils

Vous avez la chance d’avoir une superbe piscine ? Difficile d’y résister alors même que les températures grimpent. Gardez cependant à l’esprit que vous êtes soumis à certaines obligations en matière de sécurité et d’assurance. Tout savoir sur la réglementation de l’assurance piscine, pour un été sans mauvaise surprise.

 

Assurance habitation : la garantie piscine

Une maison bien assuréeUne piscine est généralement synonyme de longues journées d’été au soleil, de soirées entre amis et de bons moments en famille. Pour autant, mieux vaut être couvert en cas d’accident : noyade, hydrocution, chute, etc.

D’où l’intérêt de souscrire une assurance piscine adaptée à vos besoins. Votre piscine se trouve sur votre propriété, dans votre jardin ? Ne partez pas du principe qu’elle est obligatoirement couverte par votre contrat d’assurance habitation. En effet, à l’instar de votre jardin, une piscine doit faire l’objet d’une garantie spécifique. Certes, cette garantie est souvent comprise dans tout contrat multirisque habitation, mais une vérification s’avère indispensable. Cette garantie piscine comprend a minima une couverture responsabilité civile, qui prévoit l’indemnisation des tiers en cas de blessures dans ou aux alentours de votre piscine. Mais l’assurance piscine peut également comprendre une garantie dommage couvrant la piscine elle-même comme les équipements liés. Assez méconnue, cette couverture dommage ouvrage vous évitera de payer de votre poche les réparations en cas de défauts importants remarqués lors de la livraison.

 

Assurance piscine : la réglementation

En raison d’une recrudescence d’accidents, depuis le 1er janvier 2004, les piscines doivent être sécurisées à l’aide d’un dispositif limitant le risque de noyade. Cette obligation légale concerne les piscines privées en plein air, totalement ou partiellement enterrées comme les spas enterrés, et son non-respect peut entraîner une amende de 45 000 euros. Ce dispositif de sécurité piscine peut prendre plusieurs formes. Tout d’abord, vous pouvez opter pour une barrière de sécurité fixe, amovible ou escamotable adaptée à votre piscine. Cette barrière doit entièrement encercler votre bassin, et empêcher les enfants de moins de 5 ans de la franchir sans accompagnement adulte. Par conséquent, cette barrière doit mesurer au moins 1,1 m de hauteur, et être positionnée à 1 m du bord du bassin.

 

Alternativement ou cumulativement, vous pouvez opter pour un système d’alarme capable de détecter les chutes, ou intégré à la barrière de sécurité : pensez notamment aux barrières infrarouges. De même, le dispositif de sécurité peut prendre la forme d’un système de couverture de la piscine, à savoir : une couverture renforcée ou couverture munie de barres rigides, un volet roulant, voire même un fond mobile capable de remonter à la surface. A noter que chacune de ces protections doit pouvoir supporter la traversée d’une personne de 100 kilos. Enfin, dernier système de protection piscine à envisager : un abri, certes plus esthétique mais également plus onéreux.

 

Gardez à l’esprit que vous devez obligatoirement investir dans l’un de ces dispositifs de sécurité, sous peine de sanction pécuniaire mais surtout d’innombrables tracas juridiques en cas d’accident. Mais pour une sécurité optimale, comparez en ligne les différents contrats d’assurance habitation incluant une garantie piscine !

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>