Comment bien assurer un loft ?

Publié par Stéphanie le 22 janvier 2014 dans Conseils

En France, la transformation de locaux commerciaux, type hangar ou atelier, en logements se popularise. Les grands espaces étant tendances, le loft est plus que jamais apprécié. Toutefois, même si vous vivez dans une pièce unique, vous n’assurerez pas votre loft comme un studio. Voici quelques conseils pour vous permettre de bien protéger votre habitat atypique.

Etape 1 : précisez à votre assureur la nature du logement

Assurer un loftQuand vous assurez un loft, commencez par le préciser à votre assureur. Ce bien ne s’assure pas comme une maison, un château ou un studio ! Ni même comme un local commercial ! De plus, il peut être situé dans une zone non-résidentielle, ce qui jouera sans doute sur votre contrat.

Etape 2 : choisissez une formule

Même si vous précisez à votre assureur que le logement est un loft, celui-ci devrait vous proposer une formule multrisques habitation traditionnelle. En effet, le loft existe en France depuis suffisamment d’années pour qu’il soit considéré par le législateur comme par l’assureur comme une résidence classique.

 

Si l’assureur ne possède pas la case « loft » dans son logiciel, il adaptera son offre. Ainsi, vous devrez préciser que le logement dispose d’une pièce de plus de 40 m2. Elle comptera ainsi pour deux pièces. L’assureur peut aussi décider de prendre en considération non pas le nombre de pièces mais le nombre de mètres carré. Votre assurance sera également correctement évaluée grâce à la garantie du contenu. Celle-ci couvre votre mobilier et, dans un loft, vous avez de la place pour disposer des biens de qualité. N’hésitez pas à prendre un plafond élevé.

 

Ensuite, choisissez votre formule, d’entrée de gamme à haut de gamme. Nul doute que si vous possédez un loft, qui est un habitat d’exception, vous choisirez de lui offrir la meilleure protection possible. Avec une formule haut de gamme, même destinée à un habitat traditionnel, votre loft sera bien protégé.

Etape 3 : définissez vos options

A la formule choisie, vous pouvez ajouter des options. Vous avez investi un vieil entrepôt isolé ? Plusieurs packages élaborés par les assureurs devraient vous séduire et vous servir. Pensez par exemple à l’option sécurité, qui vous permet de vous protéger contre les intrusions, les incendies et les problèmes électriques. Vous avez fait installer des sources d’énergie verte ? Protégez-les et protégez vos appareils et systèmes avec des prestations dédiées.

Etape 4 : surveillez votre assurance

Vous avez choisi une assurance multirisques habitation pour votre loft, c’est très bien. Toutefois, votre logement peut connaître des modifications (travaux, nouveaux équipements, changement de mode de vie…) qui rendront ce contrat de moins en moins adapté à votre situation… ou à votre budget. Pensez donc à vérifier chaque année que votre assurance est toujours en adéquation avec vos besoins.

 

Pour cela, consultez avec attention les conditions générales de vente ainsi que vos conditions particulières. Effectuez cette démarche trois mois avant la date anniversaire de votre contrat. Cela vous donnera l’occasion de le résilier dans les temps et d’en chercher un autre si jamais vous décidez de partir en quête d’une assurance loft plus performante.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>