Quelles charges pour mon logement ? Comment les réduire ?

Publié par Stéphanie le 5 novembre 2013 dans Conseils

Vous habitez dans un logement. Celui-ci a un coût annuel important. Voici quelles sont les charges qui vous incombent et voici également quelques pistes pour les réduire.

Les loyers, poste de dépense le plus important

Le coût annuel de ma maisonQue vous soyez propriétaire ou locataire, vous devez sûrement verser un loyer mensuel pour votre habitation.

 

Si vous êtes propriétaire, ces loyers prennent la forme de mensualités sur votre crédit immobilier. Est-il possible de faire baisser ce poste de dépense ? Vous pouvez envisager plusieurs options. La première, c’est demander une diminution des mensualités à l’organisme prêteur. Cette possibilité peut être prévue au contrat ou négociée. Attention, dans ce cas, la durée du crédit est allongée et donc son coût sera plus élevé. Vous pouvez aussi tenter un rachat de crédit ou une délégation d’assurance emprunt.

 

Si vous êtes locataire, vous versez chaque mois un loyer à votre propriétaire. Il n’y a pas beaucoup de moyens de le faire baisser, celui-ci a plutôt tendance à augmenter. Vous pouvez toutefois, si vous effectuez des travaux d’amélioration dans le logement, tenter de demander la gratuité d’un mois de loyer pour les financer.

L’assurance habitation, une mesure de protection indispensable

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires mais pas pour les propriétaires. Toutefois, une bone multirisque habitation reste recommandée pour tous. Elle seule peut protéger efficacement le logement, ce qu’il contient et les membres du foyer.

 

Le coût d’une assurance habitation, à garanties similaires, peut varier d’une compagnie d’assurance à l’autre. Voilà pourquoi il est important de comparer plusieurs devis avant de souscrire. L’utilisation d’un outil de simulation d’assurance, comme celui mis gratuitement à votre disposition sur ce site, peut vous aider dans vos démarches.

L’entretien du logement, une charge incontournable

Il est nécessaire d’entretenir le logement où l’on vit, même si cette obligation incombe plus au propriétaire qu’au locataire. En effet, ne pas entretenir le bien peut non seulement réduire sa valeur mais aussi détériorer les conditions de vie.

 

Le propriétaire peut lui-même procéder aux menus travaux d’entretien ou faire appel à un professionnel. Attention, dans le cas d’un logement dans un immeuble collectif, les propriétaires doivent payer des charges de copropriété, destinées à l’entretien des parties communes.

 

Pour faire baisser les frais d’entretien, il y a plusieurs solutions. La première, c’est d’acheter un logement en bon état (toiture neuve, ravalement fait, chaudière neuve, etc.). La seconde, c’est d’effectuer le maximum de travaux soi-même. D’autres pistes peuvent être explorées : changer de syndic / faire un syndic bénévole (pour les petites copropriétés), mettre plusieurs artisans en concurrence, etc.

Les impôts, un automne difficile

Au mois d’octobre puis au mois de novembre, il faut successivement payer la taxe foncière (pour les propriétaires) et la taxe d’habitation (pour les propriétaires et les locataires). Leur montant dépend de la commune dans laquelle vous habitez mais aussi, pour la seconde, de votre situation familiale et financière.

 

Il n’y a aucun moyen de faire baisser ces taxes ! Toutefois, demander un prélèvement mensuel plutôt que payer les taxes dans leur intégralité à l’automne peut soulager le budget familial. Pour mettre en place le prélèvement automatique mensuel, il est possible d’effectuer la démarche en ligne ou de se rendre au centre des impôts.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>