Déménagement : que faire de votre assurance habitation ?

Publié par Julien le 22 août 2016 dans Conseils

Vous prévoyez de déménager dans un futur proche ? Que vous soyez propriétaire ou locataire, il vous faudra en informer votre assurance habitation, pour un transfert comme pour une résiliation. Voici quelques conseils utiles pour faciliter votre déménagement.

Vous êtes locataire et souhaitez conserver votre contrat

Un trousseau de clésComme le stipule votre contrat, votre assureur doit être notifié lors de tout changement de situation, et particulièrement en cas de déménagement. Optez pour une lettre recommandée avec accusé de réception précisant la date du déménagement et le lieu de la nouvelle habitation, dans l’idéal avec un préavis d’un mois. Vous avez oublié ? Pas de panique, vous pouvez toujours déclarer votre changement de domicile à votre assureur dans les 15 jours suivant la date de l’emménagement, sans risquer votre couverture. Si les caractéristiques de votre nouveau logement sont similaires, vous pourrez conserver le même contrat d’assurance habitation, à condition d’y faire un avenant.

 

 

Vous êtes locataire et souhaitez résilier votre contrat

A l’inverse, pour un locataire, le déménagement peut constituer l’occasion idéale de changer d’assurance habitation.

  • Si vous avez souscrit votre contrat voici moins d’un an, armez-vous de patience. En effet, pour résilier votre contrat, il va falloir démontrer à votre assureur que les caractéristiques de la nouvelle habitation sont sensiblement différentes de celles de la précédente. Optez là encore pour un préavis par lettre recommandée avec accusé de réception au plus tard dans les 3 mois qui suivent le déménagement ;
  • Si vous avez souscrit votre contrat voici plus d’un an, les démarches sont bien plus simples grâce aux dispositions de la loi Hamon : la résiliation est totalement libre, et votre nouvel assureur s’occupera de toutes les démarches administratives à votre place.

 

Locataires : déménagement et prime d’assurance

Vous l’aurez compris, le montant de vos primes d’assurance reste étroitement lié à l’évolution du risque. Votre déménagement peut ainsi se traduire par une modulation du montant de votre prime annuelle. Vous passez d’une colocation à un studio ? Votre prime va probablement diminuer. Vous emménagez dans un duplex avec escaliers, garage et cave ? Votre cotisation sera probablement revue à la hausse. Pensez également que la situation géographique du bien loué sera prise en considération, certains quartiers étant considérés plus sûrs que d’autres.

 

Vous êtes propriétaire et changez de logement

L’assurance habitation est, comme son nom l’indique, spécifique à un bien immobilier. La loi prévoit donc, en cas de vente, la transmission automatique du contrat à l’acquéreur, afin d’assurer la continuité de la couverture. Pour autant, le vendeur est tenu d’informer son assureur de la vente du logement par lettre recommandée avec accusé de réception, sous peine d’être forcé de régler les primes jusqu’à la résiliation effective du contrat.

 

En parallèle, l’acquéreur doit bien entendu être informé de cette assurance habitation. Rien ne l’oblige à conserver le contrat ainsi transféré. S’il souhaite le résilier, l’acheteur doit cependant en informer l’assureur au plus vite, à condition d’être tenu au paiement des primes. Là encore, un contrat souscrit voici plus d’un an s’avère bien plus facile à résilier, grâce aux dispositions de la loi Hamon.

 

 

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>