Rentrée scolaire : les doublons entre assurance scolaire et assurance habitation

Publié par Julien le 20 septembre 2015 dans Conseils

Vos enfants viennent de faire leur rentrée, et leur établissement scolaire insiste pour que vous souscriviez une assurance scolaire ? Gardez à l’esprit que votre assurance habitation protège d’ores et déjà vos chérubins dans de nombreuses situations, et ce même loin du domicile familial. Le point sur les doublons entre assurance scolaire et assurance habitation :

 

Assurance scolaire : quelles garanties ?

Bien protéger sa maison et sa familleVéritable marronnier du mois de septembre, évoquée lors de chaque rentrée des classes, l’assurance scolaire est en réalité un contrat qui permet d’indemniser l’élève en cas d’accident. Cette assurance, somme toute assez classique, comporte 2 volets :

 

- la Responsabilité Civile (RC) qui couvre les dommages causés par vos enfants aux tiers ;

 

- la Garantie Individuelle Accident (GIA) qui couvre les dommages corporels que votre enfant pourrait subir ou s’infliger lui-même sans responsabilité. Cette garantie également connue sous le nom de « garantie dommages personnels » prévoit le versement d’un capital en cas d’invalidité permanente, totale ou partielle ainsi que le remboursement complémentaire des frais médicaux.

 

On distingue en outre l’assurance purement scolaire, qui couvre l’élève seulement s’il est victime ou s’il provoque un accident pendant des activités organisées par l’école ou sur le chemin de l’école, de l’assurance extrascolaire, qui assure l’élève en tout lieu.

 

Assurance scolaire : obligatoire ou pas ?

Selon la loi, l’assurance scolaire est obligatoire uniquement si vos enfants mangent à la cantine ou participent à des activités extrascolaires facultatives, comme les « classes vertes » ou autres sorties pédagogiques. En dehors de ces situations, un établissement scolaire ne peut imposer aux parents la souscription d’une garantie spécifique pour leurs enfants. La raison est simple : dans la plupart des cas, le contrat d’assurance habitation de la famille prend déjà en charge les dommages subis ou causés par les enfants en dehors du foyer. Avant de vous précipiter sur la première assurance scolaire venue, prenez donc le temps de lister les activités auxquelles sont susceptibles de participer vos enfants, et vérifiez l’étendue de la garantie de votre assurance habitation.

 

Les doublons ?

En effet, nombreuses sont les assurances scolaires qui font double emploi avec une assurance habitation déjà souscrite par votre famille. A titre d’exemple, l’assurance habitation comprend généralement une « garantie responsabilité civile » pour les accidents causés par tous les enfants de la famille, scolarisés ou non. Cela signifie que les dégâts causés par un enfant à un tiers sont couverts par la responsabilité civile de ses parents jusqu’à sa majorité. Par contre, rares sont les contrats d’assurance habitation couvrant les dommages corporels subis par les enfants. Dans cette optique et en fonction des activités pratiquées par vos enfants, considérez l’éventualité de souscrire la Garantie Individuelle Accident d’une assurance scolaire. Vérifiez également les plafonds de la garantie Responsabilité Civile de votre assurance habitation, pour les comparer avec ceux de votre assurance scolaire : plus le plafond sera élevé, meilleure sera votre protection en cas de sinistre.

 

Et surtout, profitez de ces démarches pour comparer en ligne les différentes offres d’assurance habitation, grâce aux fonctionnalités avancées d’un comparateur dédié comme aux dispositions favorables de la loi Hamon.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>