Protéger sa maison contre les giboulées de mars

Publié par Stéphanie le 17 mars 2014 dans Actualité

C’est le mois de mars et les giboulées pourraient vous surprendre. Ces averses printanières, se déroulant principalement en mars et avril, peuvent surprendre et causer des dégâts importants sur les habitations. Comment protéger votre logement contre ce phénomène météorologique ?

Que sont les giboulées de mars ?

De la pluieA l’arrivée du printemps, se superposent des masses d’air se réchauffant et des masses d’air encore froid. Quand elles se rencontrent, cela provoque des averses aussi brèves qu’intenses. Elles sont formées de gouttelettes d’eau ou de particules de glace et donnent de la grêle, du grésil, de la pluie ou de la neige.

 

En cas d’averse, surtout si c’est de la grêle, des dégâts peuvent être constatés sur les habitations : toitures abimées, vitres brisées, branchages cassés, parterres de fleurs dévastés, caves inondées, etc. Comment se protéger contre de tels dommages ?

Protéger sa maison contre les giboulées de mars

Pour éviter les dégâts, vous pouvez prendre quelques mesures simples :

- ne pas laisser les fenêtres de votre domicile ouvertes quand vous vous absentez.

- couper les branches des arbres qui touchent les fenêtres ou le toit

- vérifier que les gouttières et les bouches d’évacuation sont bien dégagées

- mettre vos affaires à la cave sur des cales ou dans des boites en plastique

- mettre vos plantations précieuses sous serre

- rentrez vos meubles de jardin

- consulter régulièrement la météo pour vérifier si des giboulées ne sont pas annoncées

 

Pour une protection encore plus efficace, vous pouvez envisager quelques travaux. Par exemple, faites entretenir votre toit : démoussage, couverture hydrofuge, remaniement des tuiles déplacées… Vous vous protégez ainsi contre les infiltrations. Vous pouvez également faire remplacer vos vitres simple vitrage par du double vitrage. Soyez tout particulièrement attentif à la qualité de vos velux / trappes de toit. Vos vitres seront ainsi non seulement plus solides et se briseront moins facilement mais vous ferez en outre des économies d’énergie grâce à une meilleure isolation.

Pouvez-vous compter sur votre assureur ?

Protéger votre maison exige des mesures mécaniques (voir ci-dessus) mais aussi juridiques. En effet, en cas de dommages, il vous faudra compter sur votre assureur pour être indemnisé. Afin de vous prémunir contre les giboulées de mars, vérifiez que vous êtes couvert en cas de tempête, de grêle, de neige et de dégât des eaux. Un pack jardin, en option, sera également utile si vous craignez que vos aménagements extérieurs ne souffrent d’une giboulée.

 

Si vous constatez un sinistre suite à des giboulées, prenez des photos des lieux tels quels. Ensuite, protégez vos biens pour éviter que les dommages ne s’aggravent. Il vous faut enfin prévenir votre assureur dans les 5 jours. Il vous enverra un expert qui évaluera la situation puis, en fonction des votre formule MRH, une proposition d’indemnisation sera faite.

 

En plus de l’indemnisation, votre assureur assureur peut vous proposer divers services : relogement à l’hôtel si votre maison est rendue inhabitable par le sinistre / les travaux, liste d’artisans partenaires pour mener les travaux, etc.

 

NB : avez-vous pensé à votre voiture ? Elle aussi peut souffrir des dégâts dus aux giboulées de mars. Si vous avez un garage, n’oubliez pas de l’y garer aussi souvent que possible

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>