Protéger sa maison contre les pluies de l’automne

Publié par Stéphanie le 17 octobre 2013 dans Conseils

Durant l’automne, le temps est à la pluie. C’est mauvais pour le moral mais c’est également mauvais pour le logement. Fuites, infiltrations, moisissures, humidité… les sinistres dus au trop plein de pluie peuvent être nombreux. Comment les éviter et, à défaut, comment être bien indemnisé ?

Adopter les bons gestes pour son domicile

de la pluiePour éviter les sinistres, il faut tout d’abord adopter les bons gestes pour son domicile. Contre les dégâts de la pluie, plusieurs mesures peuvent être prises.

 

Côté travaux et entretien annuel, on commence pas vérifier tous les conduits d’évacuation des eaux de pluie. Par exemple, on dégage les feuilles mortes qui ont pu s’accumuler dans les gouttières, on nettoie les bouches d’évacuation. Ensuite, on aménage une entrée capable d’accueillir une famille mouillée : un revêtement de sol imperméable (lino, carrelage, parquet vitrifié, etc.), un serviteur avec porte-manteau, porte-parapluie, et range-chaussures.

 

Côté réflexes au quotidien, on vérifie régulièrement l’absence d’infiltrations dans les combles et dans la cave en cas de pluie. L’opération est à renouveler régulièrement et chaque fois que des pluies fortes ou continues se déclenchent. En cas d’infiltration, il faut prendre des mesures rapidement pour éviter le sinistre. Des travaux seront peut-être à budgétiser. Ensuite, on évite de laisser les fenêtres ouvertes plus de quinze minutes par jour. Sinon, on pourrait facilement oublier une l’une d’entre elles et par temps de pluie, les conséquences peuvent être dramatiques. Imaginez votre ordinateur tout mouillé ! Pour finir, on prend l’habitude de se débarrasser de son manteau et de ses chaussures dès l’entrée dans la maison. Si on le peut, on préfère même passer par la cave !

Vérifier les garanties de son assurance multirisque-habitation

Pour être bien couvert contre les pluies de l’automne, il faut vérifier les garanties dégât des eaux et tempête de son assurance habitation. On s’assure tout d’abord qu’on est couvert pour ces sinistres puis on vérifie ensuite dans quelles conditions : plafond d’indemnisation, franchise, etc.

 

Attention, l’assurance habitation vous couvre pour les dégâts subis par votre habitation mais ne prend pas en charge les réparations de l’élément défectueux. Imaginons qu’une fuite dans votre toit a conduit à l’inondation de vos combles. Le matériel qui y est entreposé a été sévèrement touché. Votre assurance habitation vous fera une proposition d’indemnisation pour les biens dégradés et le plancher abimé. En revanche, la réparation de la fuite sur le toit restera à votre charge. Vous devrez en outre faire rapidement appel à un professionnel. En effet, si un nouveau sinistre avec la même origine se reproduit, votre assureur pourrait vous accuser de négligence et refuser / diminuer votre indemnisation.

 

A chaque saison ses risques pour l’habitation. Les pluies de l’automne représentent un danger certain. Sachez vous protéger efficacement en adoptant les bons gestes au quotidien, en faisant quelques travaux d’entretien et en choisissant une bonne assurance multirisque habitation.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>